Publié le 21 Juin 2013

Le crédit à la consommation est un prêt octroyé par une banque ou un organisme de crédit qui permet au particulier d’acheter un bien à la consommation comme une voiture, un équipement de la maison, etc. Il peut également servir de réserve d’argent pour un ménage. Un particulier fait appel à ce type de crédit lorsqu’il souhaite acheter un bien ou un service alors que son budget ne le permet pas. Contrairement au crédit immobilier et professionnel, ce type de crédit est assez souple avec un taux plus bas.

Crédit affecté : qui est concerné ?

Il y a plusieurs sortes de crédit à la consommation, mais nous allons nous orienter vers les principales formes de crédits utilisées par la majorité des Français. Pour un particulier qui souhaite acheter un bien durable comme une automobile, le crédit affecté s’avère la meilleure solution. Ce type de crédit comporte une garantie pour l’emprunteur grâce à son caractère lié directement au produit acheté. Ainsi, le consommateur doit fournir des justificatifs à l’organisme prêteur pour vérifier l’exactitude de la nature de l’achat du bien ou du service.

Crédit à la consommation : comment investir son argent ?

A part le crédit affecté, il existe également le crédit personnel et le crédit revolving (renouvelable). Ces crédits sont utilisés notamment dans le financement de l’achat d’un bien ou service. Cependant, leur utilisation est beaucoup plus souple puisqu’aucun justificatif n’est demandé par le prêteur. L’emprunteur peut ainsi utiliser les fonds demandés selon sa volonté contrairement au prêt affecté. Malheureusement, ces types de crédit à la consommation ont aussi leurs défauts. Le crédit revolving est facile à octroyer, souvent par le biais d’une carte bancaire. Une utilisation abusive peut entraîner de mauvaises surprises comme la surconsommation, voire même le surendettement dans le cas d’une accumulation de dettes. Par ailleurs, le prêt personnel peut servir de moyen de financement efficace puisqu’il peut être investi dans les caisses d’épargne ou autres.

Voir les commentaires

Repost0